Les 7 livres que j’ai préférés en 2017

Crédit photo : Kaboompics // Karolina from Pexels 

Comme vous le savez, l’an dernier je m’étais fixé un objectif très ambitieux en terme de lecture. J’avais démarré l’année sur les chapeaux de roue (40 livres lus entre janvier et juin), et je m’étais un peu essoufflée au deuxième semestre. Malgré tout, j’ai lu une soixantaine d’ouvrages finalement !

J’ai presque réussi à boucler chaque catégorie que je m’étais fixée, j’en ai lu d’autres qui ne rentrent dans aucune catégorie, simplement parce que j’en avais envie !

Ce défi lecture que je poursuis depuis 3 ans maintenant me sert à repousser mes limites, à découvrir des livres vers lesquels je ne serais jamais allée sinon, mais je ne veux pas qu’il devienne une contrainte de plus dans une vie déjà bien remplie.

Je vous partage mes 7 coups de coeur  de 2017 :

  • Autobiographie de Martin Luther King. Il ne s’agit pas vraiment d’une autobiographie, mais d’un recueil de textes qu’il a écrits. J’ai mieux compris les raisons de ses choix, de son engagement politique. J’ai mieux compris le long chemin parcouru, bien avant le fameux discours « I have a dream ». Je le recommande à tous les humains, environ, et particulièrement à ceux qui ont envie d’aller vers des lectures qui vous aident à grandir, sans être rangées dans l’étagère Développement Personnel. Disponible en librairie et sur Amazon.

martinlutherkingautobiographie

  • Les chats de hasard de Annie Duperey.
    L’univers a de drôles de façon de communiquer. J’ai démarré ce livre grâce à la consigne : lire un livre avec un chat sur la couverture. J’aime Annie Duperey, l’énergie qu’elle dégage, et le grain de sa voix qui me font tant penser à une femme admirable et courageuse que je connaissais. Je démarrais le dernier chapitre de ce livre au moment où j’ai appris, stupéfaite, que cette femme venait de perdre la vie dans un accident tragique et complètement improbable. Cette lecture a donc eu une saveur amère, mais les mots d’Annie Duperey étaient très touchants, même pour une fille qui ne raffole pas des chats. Disponible en librairie ou sur Amazon.

leschatsdehasard

  • Underwater de Yuki Urushibara :  Jusqu’ici, je pensais que les bandes dessinées japonaises (honte sur moi) ne racontaient que des histoires de super héros ou de peines de coeur dégoulinantes. La couverture de ces album m’a attirée comme un aimant, et j’ai définitivement adoré ! Moderne et empreint de nostalgie à la fois, cette histoire raconte les étranges voyages effectuées par une adolescente dans un village qui ne semble exister que lorsqu’elle est insconsciente, pendant une vague de chaleur sans précédent. Les deux tomes se lisent très rapidement, et m’ont donné envie de découvrir d’autres titres de ce genre. Disponible en librairie spécialisée ou sur Amazon.

underwater

 

  • Travailler avec le sketchnoting de Audrey Akoun, Philippe Boukobza et Isabelle Pailleau : Utilisatrice de la technique du mind mapping depuis plusieurs années, et fan de la technique de la prise de notes graphique, ce livre était un bon moyen de reprendre les bases de cette méthode qui combine synthèse et dessins pour mieux retenir un message. Comment structurer l’espace, comment choisir et mettre en valeur les informations que l’on y écrit. Le guide est très bien fait, et j’ai aimé les témoignages des 3 auteurs qui partagent leur expérience personnelle avec cette technique ! Je lai tellement aimé que je pense l’acheter pour l’avoir à portée de main ! Disponible en librairie, et sur Amazon.

Travailler avec le Sketchnoting

  • Papa-longues-jambes de Jean Webster : Je relis régulièrement des classiques que j’ai adorés enfant, et celui est dans mon top 10 ! Il transcrit les lettres qu’une jeune orpheline est obligée d’envoyer au bienfaiteur qui finance  ses études à l’université. Il peut se lire en une journée, ou se savourer au rythme d’une lettre par jour. On voit l’héroïne grandir et se questionner sur sa place dans le monde, sur la carrière qu’elle veut choisir. Disponible en brocante ou sur Amazon

Papa longues jambes

  • Quand la nuit devient jour de Sophie Jomain : J’ai choisi ce livre pour ma catégorie « un livre écrit par quelqu’un que tu admires »  mais il aurait pu convenir tout à fait à « un livre que tu finiras en larmes le coeur battant » ou « un livre sur un sujet difficile ». Un roman très lucide à propos de dépression, de mal-être, d’euthanasie… et évidemment je ne vous raconte pas la fin ! L’auteure, Sophie Jomain, s’est fait connaître avec des sagas fantastiques et de bit-lit (littérature où on se fait mordre en Anglais, autrement dit, qui parlent de vampires!). Ce livre pour autant est ancré dans le réel, et chacun peut y trouver de quoi mieux comprendre les personnes atteintes de dépression. Format poche nouvellement disponible en librairie ou sur Amazon

 

  • La valse des arbres et du ciel de Jean-Michel Guenassia : Le personnage de Vincent Van Gogh reste mystérieux à bien des égards, et ce livre choisit de raconter les derniers jours du peintre, sous le soleil d’Anvers sur Oise, en imaginant ses relations avec des notables , la famille Gachet. Ce roman mêle des informations historiques et des éléments d’intrigue imaginés par l’auteur, et laisse entrevoir ce qu’aurait pu être le quotidien de Van Gogh pendant ses dernières semaines. J’ai choisi ce livre pour sa couverture, en espérant pouvoir retourner au musée Van Gogh d’Amsterdam. Disponible en librairie et sur Amazon.

La valse des arbres et du ciel

 

En 2018, je voudrais continuer à découvrir de nouveaux titres, mais en me mettant un peu moins la pression que l’an passé.

Et comme vous étiez plusieurs à me questionner sur ce défi l’an dernier, je vous propose de me rejoindre !

Avec « seulement » 12 catégories, une par mois de l’année ! Bon ok on est le 15 janvier, mais mieux vaut le 15 janvier que le 30 décembre, non ?

Je serai heureuse de vous lire en commentaires, si vous avez aussi lu l’un de ces livres, ou si vous voulez me partager vos coups de coeur de l’année dernière, je serai ravie ! Et si vous souhaitez participer au défi lecture, revenez demain sur le blog, je posterai la liste pour le défi 2018 !

Dans l’article, certains liens vers des sites extérieurs sont de couleur mauve / violet. Ils renvoient vers des partenaires de ce blog. En cliquant dessus, le site de destination enregistre que vous venez d’ici. Si achetez des produits ou services sur ces sites (mentionnés dans l’article ou non), une commission est reversée au blog Les Chemins de Serendip, sans surcoût pour vous. Cette commission est un soutien pour moi et pour mon travail, merci à vous !

Le point sur mon défi lecture 2017

Vous vous rappelez, ces bonnes résolutions de début d’année ?

Perdre 5 kg, arrêter de fumer, appeler Tatie Josette tous les dimanches, et dans mon cas lire une cinquantaine de livres dans l’année ?

La fin du mois de juin arrive et il est temps de faire un petit point. Je suis ravie de vous dire que si plusieurs choses ne se sont pas passées comme je l’avais prévu cette année, j’ai réussi à garder du temps pour lire, lire et lire encore !

Où trouver tous les livres pour ce défi lecture ?

Ma stratégie, ne pas me limiter aux catégories de ce défi quand je cherche de quoi lire. Je pense que je trouverais cela vraiment trop oppressant si je n’avais pas tous les choix possibles en matière de lecture.

Je choisis donc mes livres en fonction des catégories, et en fonction des couvertures qui me « parlent » ou qui « m’appellent » à la médiathèque. Je choisis des livres intuitivement et je vois a posteriori si je peux les faire rentrer dans une case restée vide jusque là.

 

Quelques lignes plus haut, j’ai bien écrit « à la médiathèque » car sur tous ces titres, j’en ai acheté un seul neuf (format poche) et j’ai eu le grand honneur de m’en voir offrir deux par une amie très chère.

La majorité de mes lectures proviennent donc :

  • des rayons de la médiathèque (géniale) de Crest
  • de la malle des livres vagabonds (qui voyagent donc) située à l’entrée de la dite médiathèque
  • de magasins qui vendent des livres d’occasion (Emmaüs, Oxfam, librairies)

J’ai fait de belles découvertes, j’ai découvert de nouveaux genres littéraires (le steampunk, mais qu’est-ce que c’est ?), des auteurs merveilleux, et des livres difficiles, que je n’aurais jamais explorés sans ce challenge. J’ai indiqué (EN) quand j’ai lu les livres en version originale (l’anglais est la seule langue que je maîtrise assez pour la lire sans traduction).

La liste du défi 2017 à jour

  • un livre de correspondance (échange de lettres) : Lady Susan de Jane Austen
  • un livre écrit par une personne de couleur : Autobiographie de Martin Luther King
  • un livre avec une saison dans le titre : Un été sans retour de Besnik Mustafaj
  • un livre écrit à plusieurs mains : 3 cups of tea (EN) de Greg Mortenson et David Oliver Relin
  • un thriller d’espionnage : —
  • un livre avec un chat sur la couverture : Les chats de hasard de Annie Duperey
  • un livre d’un auteur qui utilise un pseudonyme : —
  • un grand succès d’un genre que je ne lis pas d’habitude : Underwater – Le village immergé de URUSHIBARA Yuki
  • un livre écrit par ou à propos d’une personne porteuse de handicap : Avant Toi de Jojo Moyes
  • un livre impliquant un voyage : Saffy’s angel (EN) Hilary McKay
  • un livre avec un sous-titre : Tatiana – la femme aux 5 passeports de Tatiana De Metternich
  • un livre publié en 2017 : —
  • un livre impliquant une créature mythologique : —
  • un livre que j’ai déjà lu et qui ne manque jamais de me faire sourire : Mariage à l’indienne de Kavita Daswani
  • un livre à propos de la nourriture : Manger de Marie-Odile Beauvais
  • un livre écrit d’une perspective non-humaine (animale, robotique ?) : Genesis de Bernard Beckett (mais là je viens de vous spoiler !)
  • un roman steampunk : —
  • un livre avec une tranche rouge : Leçon de choses de Bruno Roza
  • un livre qui se déroule dans une contrée sauvage : Sukkvann Island de David Mann
  • un livre que j’ai aimé enfant : Papa Longues Jambes de Jean Webster
  • un livre écrit par un auteur d’un pays que je n’ai pas visité : Cours du soir de Maeve Binchy
  • un livre dont le titre est le prénom d’un personnage : Elvire et Jérémy de Pierre de Vilno
  • un roman qui a lieu durant la guerre : —
  • un livre avec un narrateur peu fiable : Nos années sauvages de Karen Joy Fowler
  • un livre illustré : Enquête sur Sherlock Holmes dont je n’arrive pas à retrouver l’auteur
  • un livre à propos d’une femme intéressante : Fleur de Tonnerre (sur les bons conseils de la team Wonderful Breizh, mieux vaut tard que jamais !)
  • un livre dont l’action se passe à des périodes différentes : Le livre des Baltimore de Joël Dicker
  • un livre avec un jour de la semaine ou un mois dans le titre : —
  • un livre qui se déroule dans un hôtel : —
  • un livre qui sera adapté au cinéma en 2017 : —
  • un livre qui se déroule autour d’un jour férié ou des fêtes de fin d’année : —
  • le premier livre d’une série que je n’ai pas encore lue : 4 soeurs de Malika Ferdjoukh et Cati Baur (et j’ai enchaîné avec les 2 tomes suivants)
  • un livre acheté durant un voyage : Son âme au diable de Ruth Rendell
  • un livre recommandé par un auteur que j’aime : Ma fille voulait mettre son doigt dans le nez des autres de Maxime Gillio
  • un succès de 2016 : —
  • un livre avec un membre de la famille dans le titre : La mère horizontale de Carole Zalberg
  • un livre à propos d’un émigrant ou d’un réfugié : —
  • un livre d’occasion : Finding Alaska de John Greene (EN)
  • un livre conseillé dans un autre livre : —
  • un livre à propos d’un sujet difficile : Room de Emma Donoghue
  • un livre choisi pour sa couverture : La valse des arbres et du ciel de Jean-Michel Guenassia
  • un livre à propos de la lecture ou des livres : —
  • un livre qui a gagné un prix littéraire : —
  • 3 livres du même auteur : Lady Susan, Orgueil et préjugés, Raisons et sentiments, Persuasion (EN)
  • un livre écrit par quelqu’un que j’admire : Quand la nuit devient jour de Sophie Jomain
  • un livre restant dans la bibliographie d’un auteur que j’adore : Une place à prendre de J.K. Rowling

Alors, le bilan ?

Sur les 48 livres prévus, j’en ai déjà lu 33.

En vérité, j’ai déjà lu plus que cela (dont « Un soir au club » que l’on voit sur la photo), mais certains ne rentraient dans aucune des cases de mon challenge. C’est plutôt pas mal, et je pense arriver au bout de mon défi sans souci.

J’ai lu des livres inconfortables, je me suis découvert un enthousiasme pour la bande dessinée que je n’aurais jamais cru possible, j’ai relu des classiques sous la couette un dimanche de pluie… Je me suis bien amusée !

Plusieurs d’entre vous ont réagi suite à mes publications sur Instagram à ce sujet, et je me suis demandé si vous aviez envie que nous partagions la fin de ce défi lecture ensemble ?

Si oui, je vous propose de choisir 6 catégories (parmi les 14 qui me restent) pour aller jusqu’à la fin de l’année 2017, et comme je suis une fille sympa, je vous propose plusieurs titres par catégorie.

Alors, on fait la deuxième moitié du défi lecture ensemble ? Vous lisez quoi en ce moment ?