Pour mon anniversaire…

Plus les années passent, moins je ressens d’enthousiasme à l’approche de mon anniversaire.

J’ai souvent la sensation parfois désagréable d’avoir accompli moins de choses que ce que j’avais prévu, et ces dernières années particulièrement, j’ai du mal à me réjouir de cette date qui approche.

Pas envie de cadeaux, pas envie de célébrer. Pour autant, j’adore le mois de septembre : la rentrée scolaire, les fournitures, les couleurs de l’automne. Alors ça compense un peu…

Aujourd’hui, j’ai 34 ans.

L’année passée a été riche d’enseignements, épuisante à pleins de niveaux. Et même si pour cette rentrée, je ne suis plus enseignante, j’essaie de trouver des raisons de me réjouir !

Les livres sont une grande source de plaisir et de réconfort pour moi, alors je vais vous parler de 5 livres qui prennent une place particulière dans mon coeur. Et je peux dire avec fierté que j’ai déjà rencontré les 5 auteurs de ces livres et que je les admire tous et toutes.

Mon appareil photo est capricieux ces derniers jours, alors je ne vais glisser dans cet article, que les couvertures des livres trouvées sur Amazon.

  1. Orgueil et Préjugés de Jane Austen, illustré par Margaux Motin

Il y a quelques mois, j’ai vu passer sur le compte Instagram de Margaux Motin, auteure et dessinatrice de BD, qu’elle allait travailler à une version illustrée de ce grand classique de la littérature anglaise. La production de cet ouvrage était rendue possible avec un financement participatif sur la plate-forme Ulule, organisé par les éditions Tibert..

Alors j’ai contribué, en me disant que ce serait mon cadeau d’anniversaire !

Le livre est arrivé il y a quelques semaines et c’est un bel objet avec du papier de bonne qualité, un design incroyable, et des illustrations drôles, respectueuses de l’esprit de Jane Austen avec juste la touche de modernité de Margaux qui me fait exploser de rire !

couverture Orgueil et préjugés

J’ai été tirée au sort pour participer à une dédicace, à Clermont-Ferrand, et même si je n’avais pas du tout prévu cela pour le week-end, j’ai tout laissé en plan et j’ai organisé mon trajet pour Clermont-Ferrand. Ce qui nous amène au livre suivant…

2 Daddy Cool de Pacco

Cela fait plusieurs années que je suis Pacco, d’abord sur son blog, puis sur les réseaux sociaux. A la maison, nous avons ses deux albums Maé Saisons 1 et 2. Mes deux grands sont tombés dessus  et se sont bidonnés des répliques et bêtises de cette petite fille, ainsi il faut l’avouer, que du désespoir de ses parents …

La suite du travail de Pacco a reflété l’évolution de sa vie personnelle. Son trait de crayon s’est affiné, et il a commencé à choisir différemment ses couleurs, notamment grâce à l’influence de Margaux. Vous vous souvenez, Margaux ? J’en parlais juste au-dessus.

Pacco et Margaux vivent ensemble dorénavant, et quand leurs éditeurs sortent leurs ouvrages à la même période, ils peuvent s’asseoir côte à côte à une table et dédicacer de concert.

Daddy cool vient raconter le quotidien plus ou moins romancé de leur famille recomposée : un papa, une maman et leurs deux filles.

En lisant Pacco, on pourrait penser qu’il est un grand ado un peu attardé, toujours la main dans le paquet de M&m’s ou sur la manette de la Wii. Derrière ces apparences, quand on lit ses publications avec attention, on lit entre les dessins ses angoisses de père, ses réflexions plus profondes sur le sens de la vie (si si !), et une certaine gravité.

couverture daddy cool

En allant à Clermont, j’ai donc eu la chance de rencontrer à la fois Margaux Matin et Pacco, et de faire dédicacer leurs deux ouvrages les plus récents. J’avais vraiment peur de rester stupidement silencieuse, mais j’ai réussi à dépasser cela et à échanger autre chose que des banalités avec lui.

Si vous connaissez un chouette papa dans votre entourage, et que vous avez un cadeau à lui faire, n’hésitez pas !

3. Petit guide pour grand bullet de Julie du blog Zunzun

Mon aventure à Clermont-Ferrand ne s’est pas arrêtée là, et grâce aux merveilles de Facebook et d’Internet, j’ai pu rencontrer pour la première une amie blogueuse, Julie !

Après l’avoir lue pendant plusieurs années sur son blog Working Mama, j’ai découvert un blog plus orienté Lifestyle, Zunzun, et Julie a eu un succès incroyable avec ses billets orientés sur le Bullet Journal (aussi appelé Bujo).. Ce système de carnet rassemblant journal, agenda, listes en tout genre change la vie de pas mal d’utilisateurs, moi comprise !

Il a été créé par un designer Américain prénommé Ryder Carroll, qui souffre de Troubles de l’attention, et en avait marre d’oublier des rendez-vous, de perdre les informations écrites sur des Post-it volants.

J’y ai converti plusieurs amies (Hélène, Renate, Steph, si vous passez par là !), et ce livre de Julie aux éditions Le temps apprivoisé est un outil idéal pour découvrir le bullet journal, et son prix tout petit en fait aussi un cadeau idéal. Vous pouvez lire l’article de Julie sur son blog pour en savoir un peu plus sur le contenu du livre. Si cela vous intéresse je peux vous faire un article plus détaillé sur le sujet du Bujo et comment je l’utilise, même si les ressources ne manquent pas sur les blogosphères française et américaine !

couverture petit guide pour grand bullet

4. Grandir librement de Eve Herrmann

Eve fait partie des références françaises en pédagogie Montessori. Maman de 2 enfants, elle a contribué à la création du Nido à Angers. Et après plusieurs années de scolarité montessorienne, son compagnon Benoît et elle ont fait le choix  de l’instruction en famille. Son blog est riche de textes qui nous font réfléchir, nous inspirent et nous encouragent à accompagner nos enfants en respectant leurs besoins.

Ses photos sont magnifiques, et ses deux filles Liv et Emy très attachantes. Elle sont également les héroïnes d’une série de livres dont Eve est l’auteur. Je vous en reparlerai sans doute à une prochaine occasion !

Dans le livre sorti la semaine dernière, intitulé Grandir Librement, elle partage ses réflexions sur la parentalité et la liberté qu’offre l’Instruction en Famille. Je ne l’ai pas encore lu, mais il est sur ma liste d’envies !

5. Compter, fabriquer, utiliser son matériel Montessori de Valérie Maëstre

C’est précisément aujourd’hui que sort ce précieux livre. Valérie Maëstre a été une des premières blogueuses francophones sur la pédagogie Montessori, avec son blog Montessori chez les Petits pois. Elle a ensuite lancé des ateliers puis co-fondé l’école Montessori d’Albi.

Riche de cette expérience, elle a commencé à animer des formations pour les parents qui pratiquaient l’Instruction en Famille et les instituteurs ou futurs éducateurs Montessori. Afin de transmettre sa passion montessorienne au plus grand nombre, elle publie aujourd’hui ce premier livre qui permet concrètement aux parents de comprendre la pédagogie Montessori, de fabriquer le matériel, et de le présenter de la manière adéquate.

Les textes ultra précis et les schémas permettent une vraie reproduction fine des véritables gestes utilisés en classe Montessori, et seront une base solide pour une vraie pratique montessorienne à la maison ou en classe. Evidemment, lire le livre seul ne suffit pas. L’observation d’une classe, la pratique avec le matériel et les échanges avec d’autres éducateurs seront indispensables, cependant ce livre apportera plus d’informations que certaines formations à distance hors de prix.

Ce livre est donc une référence, ne passez pas à côté !

Voilà, j’arrête là ma liste de livres pour aujourd’hui ! Pour vous procurer ces livres, je vous propose 3 options :

  • utiliser le nouveau site Librairies indépendantes qui vous permet de trouver parmi les librairies partenaires proches de chez vous celle qui a en stock le titre que vous voulez acheter.
  • aller chez votre libraire préféré et commander
  • acheter sur Internet et notamment sur Amazon. Si vous cliquez vers une des images ci-dessus ou un des liens ci-dessous pour acheter un des livres, je toucherai une commission sur votre achat, sans surcoût pour vous. C’est la première fois que je mets en place ce système, je me donne quelques semaines pour l’essayer.
  1. Orgueil et préjugés
  2. Daddy cool
  3. Petit Guide pour Grand Bullet
  4. Grandir Librement
  5. Compter, fabriquer et utiliser son matériel Montessori

Et vous, quels sont les prochains livres dans votre liste d’envies ou qui attendent sur votre table de chevet ? Quels sont les livres que vous vous êtes offerts ou fait offrir pour votre anniversaire ? 

Le point sur mon défi lecture 2017

Vous vous rappelez, ces bonnes résolutions de début d’année ?

Perdre 5 kg, arrêter de fumer, appeler Tatie Josette tous les dimanches, et dans mon cas lire une cinquantaine de livres dans l’année ?

La fin du mois de juin arrive et il est temps de faire un petit point. Je suis ravie de vous dire que si plusieurs choses ne se sont pas passées comme je l’avais prévu cette année, j’ai réussi à garder du temps pour lire, lire et lire encore !

Où trouver tous les livres pour ce défi lecture ?

Ma stratégie, ne pas me limiter aux catégories de ce défi quand je cherche de quoi lire. Je pense que je trouverais cela vraiment trop oppressant si je n’avais pas tous les choix possibles en matière de lecture.

Je choisis donc mes livres en fonction des catégories, et en fonction des couvertures qui me « parlent » ou qui « m’appellent » à la médiathèque. Je choisis des livres intuitivement et je vois a posteriori si je peux les faire rentrer dans une case restée vide jusque là.

 

Quelques lignes plus haut, j’ai bien écrit « à la médiathèque » car sur tous ces titres, j’en ai acheté un seul neuf (format poche) et j’ai eu le grand honneur de m’en voir offrir deux par une amie très chère.

La majorité de mes lectures proviennent donc :

  • des rayons de la médiathèque (géniale) de Crest
  • de la malle des livres vagabonds (qui voyagent donc) située à l’entrée de la dite médiathèque
  • de magasins qui vendent des livres d’occasion (Emmaüs, Oxfam, librairies)

J’ai fait de belles découvertes, j’ai découvert de nouveaux genres littéraires (le steampunk, mais qu’est-ce que c’est ?), des auteurs merveilleux, et des livres difficiles, que je n’aurais jamais explorés sans ce challenge. J’ai indiqué (EN) quand j’ai lu les livres en version originale (l’anglais est la seule langue que je maîtrise assez pour la lire sans traduction).

La liste du défi 2017 à jour

  • un livre de correspondance (échange de lettres) : Lady Susan de Jane Austen
  • un livre écrit par une personne de couleur : Autobiographie de Martin Luther King
  • un livre avec une saison dans le titre : Un été sans retour de Besnik Mustafaj
  • un livre écrit à plusieurs mains : 3 cups of tea (EN) de Greg Mortenson et David Oliver Relin
  • un thriller d’espionnage : —
  • un livre avec un chat sur la couverture : Les chats de hasard de Annie Duperey
  • un livre d’un auteur qui utilise un pseudonyme : —
  • un grand succès d’un genre que je ne lis pas d’habitude : Underwater – Le village immergé de URUSHIBARA Yuki
  • un livre écrit par ou à propos d’une personne porteuse de handicap : Avant Toi de Jojo Moyes
  • un livre impliquant un voyage : Saffy’s angel (EN) Hilary McKay
  • un livre avec un sous-titre : Tatiana – la femme aux 5 passeports de Tatiana De Metternich
  • un livre publié en 2017 : —
  • un livre impliquant une créature mythologique : —
  • un livre que j’ai déjà lu et qui ne manque jamais de me faire sourire : Mariage à l’indienne de Kavita Daswani
  • un livre à propos de la nourriture : Manger de Marie-Odile Beauvais
  • un livre écrit d’une perspective non-humaine (animale, robotique ?) : Genesis de Bernard Beckett (mais là je viens de vous spoiler !)
  • un roman steampunk : —
  • un livre avec une tranche rouge : Leçon de choses de Bruno Roza
  • un livre qui se déroule dans une contrée sauvage : Sukkvann Island de David Mann
  • un livre que j’ai aimé enfant : Papa Longues Jambes de Jean Webster
  • un livre écrit par un auteur d’un pays que je n’ai pas visité : Cours du soir de Maeve Binchy
  • un livre dont le titre est le prénom d’un personnage : Elvire et Jérémy de Pierre de Vilno
  • un roman qui a lieu durant la guerre : —
  • un livre avec un narrateur peu fiable : Nos années sauvages de Karen Joy Fowler
  • un livre illustré : Enquête sur Sherlock Holmes dont je n’arrive pas à retrouver l’auteur
  • un livre à propos d’une femme intéressante : Fleur de Tonnerre (sur les bons conseils de la team Wonderful Breizh, mieux vaut tard que jamais !)
  • un livre dont l’action se passe à des périodes différentes : Le livre des Baltimore de Joël Dicker
  • un livre avec un jour de la semaine ou un mois dans le titre : —
  • un livre qui se déroule dans un hôtel : —
  • un livre qui sera adapté au cinéma en 2017 : —
  • un livre qui se déroule autour d’un jour férié ou des fêtes de fin d’année : —
  • le premier livre d’une série que je n’ai pas encore lue : 4 soeurs de Malika Ferdjoukh et Cati Baur (et j’ai enchaîné avec les 2 tomes suivants)
  • un livre acheté durant un voyage : Son âme au diable de Ruth Rendell
  • un livre recommandé par un auteur que j’aime : Ma fille voulait mettre son doigt dans le nez des autres de Maxime Gillio
  • un succès de 2016 : —
  • un livre avec un membre de la famille dans le titre : La mère horizontale de Carole Zalberg
  • un livre à propos d’un émigrant ou d’un réfugié : —
  • un livre d’occasion : Finding Alaska de John Greene (EN)
  • un livre conseillé dans un autre livre : —
  • un livre à propos d’un sujet difficile : Room de Emma Donoghue
  • un livre choisi pour sa couverture : La valse des arbres et du ciel de Jean-Michel Guenassia
  • un livre à propos de la lecture ou des livres : —
  • un livre qui a gagné un prix littéraire : —
  • 3 livres du même auteur : Lady Susan, Orgueil et préjugés, Raisons et sentiments, Persuasion (EN)
  • un livre écrit par quelqu’un que j’admire : Quand la nuit devient jour de Sophie Jomain
  • un livre restant dans la bibliographie d’un auteur que j’adore : Une place à prendre de J.K. Rowling

Alors, le bilan ?

Sur les 48 livres prévus, j’en ai déjà lu 33.

En vérité, j’ai déjà lu plus que cela (dont « Un soir au club » que l’on voit sur la photo), mais certains ne rentraient dans aucune des cases de mon challenge. C’est plutôt pas mal, et je pense arriver au bout de mon défi sans souci.

J’ai lu des livres inconfortables, je me suis découvert un enthousiasme pour la bande dessinée que je n’aurais jamais cru possible, j’ai relu des classiques sous la couette un dimanche de pluie… Je me suis bien amusée !

Plusieurs d’entre vous ont réagi suite à mes publications sur Instagram à ce sujet, et je me suis demandé si vous aviez envie que nous partagions la fin de ce défi lecture ensemble ?

Si oui, je vous propose de choisir 6 catégories (parmi les 14 qui me restent) pour aller jusqu’à la fin de l’année 2017, et comme je suis une fille sympa, je vous propose plusieurs titres par catégorie.

Alors, on fait la deuxième moitié du défi lecture ensemble ? Vous lisez quoi en ce moment ?