Ma garde-robe capsule

Et oui, un billet mode sur ce blog, c’est bien une première ! (et ce sera sans doute la dernière…)

J’ai entendu parler de la garbe-robe capsule quand j’ai commencé à m’intéresser au courant du minimalisme. 

Le principe : avoir une garde-robe composée de peu d’éléments qui peuvent facilement s’assortir entre eux. 

  • on peut voir quelques exemples de la pionnière 
  • http://www.un-fancy.com/capsule-experiment/

J’avais commencé à me renseigner et d’un coup j’ai commencé à douter, pour ces 2 raisons principales : 

– Les gardes robes capsule observées dans les media (blogs de modeuses principalement) mêlaient avec aisance des pièces de créateurs et des vêtements de chaînes plus ou moins luxueuses… Mon budget ne permettrait jamais cela, et même s’il me le permettait, je ne suis pas sûre que je voudrais consacrer plusieurs milliers d’euros à ma garde-robe. 

– Sur certains des exemples, un T-shirt et un léger gilet semblaient suffire pour des tenues hivernales. Je suis vraiment hyper frileuse, j’ai coutume de dire que mon thermostat ne fonctionne pas. Je ne voyais pas comment adapter une jolie tenue avec un confort thermique. 

Et puis après la remise à zéro alimentaire que j’ai vécue en 2015, et une perte de poids durable, il a fallu me rendre à l’évidence et me reconstruire une garde-robe 3 tailles en dessous de ce que je possédais. 

Je repartais de zéro, c’était donc l’occasion idéale pour n’acheter que des vêtements jolis/pratiques et assortis ! J’avais un budget limité, et l’envie de ne plus réfléchir au moment de m’habiller le matin. J’ai donc plongé à pieds joints dans le concept pour une garde robe hivernale. 

J’ai d’abord choisi mes couleurs : 

J’ai choisi le gris comme couleur neutre. 

Le bleu marine comme classique. 

Le moutarde comme couleur d’accent. 

De là, je suis partie à la recherche de vêtements pratiques, facilement lavables (je vous rappelle que je travaille avec des enfants et que j’en ai 3 à la maison), et qui s’assortiraient bien ensemble. 

Comme j’ai peu de sens inné pour la mode, j’ai choisi une formule assez mathématique. 

Je porte tous les jours (oui, tous les jours  sauf exception) :

– un T shirt à manches longues

– un pull plus ou moins chaud

– un deuxième pull ou gilet par dessus

  • un tregging, hybride entre un jean et un legging…

Pour remplir mes placards, j’ai acheté environ un ou deux items de chaque couleur. Quelle facilité d’aller faire les boutiques avec cet objectif, de ne chercher que les vêtements bleus / gris / moutarde

Ce qui signifie que je porte environ 4 5 T shirts, 4 petits pulls, 4 gros pulls ou gilets, et 4 pantalons différents. 

J’y ajoute une écharpe, ou un snood, mon manteau gris, et voilà !

J’ai poussé le luxe jusqu’à assortir mes chaussettes aux couleurs que j’avais choisies (de la marque Braintree, ancienne collection), achetées chez nos amis Pierre et Diana du magasin El Market à Lille. 

Je n’ai plus à réfléchir le matin, je pioche dans chacune des catégories…

Alors oui, je porte toujours les mêmes vêtements, que je pourrais appeler mon uniforme, mais j’y gagne un temps fou et je limite la fatigue décisionnelle http://www.slate.fr/story/93689/fatigue-decisionnelle

Si ce principe vous plaît, n’hésitez pas à taper « capsule wardrobe » dans votre moteur de recherche, vous tomberez sur des images d’exemples tout à fait parlantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *